Vivre à Saragosse

Saragosse

Saragosse est facilement accessible en voiture, en autocar, en train ou en avion, étant donné qu’elle se situe au carrefour privilégié des voies de communication menant de Madrid à Barcelone, de Valence au Pays basque. Elle est également la porte d’entrée à l’Europe, grâce au Tunnel de Somport.

La gare intermodale Zaragoza-Délicias fait partie du réseau des villes accueillant les trains à grande vitesse et reçoit les voyageurs arrivant et repartant de la ville, que cela soit en train ou en car, et ce vers presque n’importe quelle ville d’Espagne.

L’aéroport de Saragosse se trouve à 10 km de la ville et la relie à de nombreuses destinations tant en Espagne qu’en Europe grâce à plusieurs lignes aériennes.

La ville de Saragosse est la capitale de la Communauté autonome d’Aragón et de la province de Saragosse. C’est la cinquième ville d’Espagne en termes de population et la quatrième au niveau économique. Son nom actuel nous vient du toponyme romain Caesar Augusta, nom que l’empereur César Auguste, plus connu sous le nom d’Auguste, donna à la ville en l’an 24 av. J.-C. Ce nom nous a été transmis par le biais de l’arabe Saraqosta.

Pont du Troisième Millénaire (Puente del Tercer Milenio)

Ouvrage réalisé en 2008 par l’architecte Juan José Arenas de Pablo, originaire de Huesca, il s’agit du pont bow-string le plus long du monde, avec ses 270 m de long. Il permet de traverser l’Èbre.

Passerelle Manterola ou du Voluntariado (Pasarela Manterola)

Dédiée aux volontaires qui participèrent à l’Expo 2008, elle a permis de rapprocher deux quartiers de la ville, l’Actur et La Almozara. Elle fut inaugurée en 2008, coïncidant ainsi avec l’Exposition internationale. Elle est aussi connue sous le nom de Passerelle de Manterola, du nom de son concepteur, l’ingénieur Javier Manterola, auteur également de nombreux ouvrages dans la ville, comme le pont de Manuel Giménez Abad et la restauration du pont de la Almozara.

Pavillon Pont (Pabellón Puente)

Le Pavillon Pont fut l’un des pavillons d’exposition de l’Expo Saragosse 2008 et fut conçu par Zaha Hadid. Cette architecte d’origine irakienne, lauréate du Prix Pritzker, a défini ce projet comme l’un des plus importants de sa carrière. La structure s’inspire d’un glaïeul penché sur l’Èbre et mesure 270 m de long.

Tour de l’eau (Torre del Agua)

Le bâtiment de la Tour de l’eau est une tour de 76 mètres de haut située sur le lieu de l’Expo 2008 à Saragosse. Son corps est en verre transparent et sa forme sculpturale en goutte d’eau fait d’elle un symbole emblématique de l’Expo. Ce volume permet d’avoir une double perception de l’édifice : un volume opaque à la lumière du jour et un grand phare lumineux pendant la nuit.

Palais des congrès d’Aragón

Le Palais des congrès de Saragosse fut construit en raison de la célébration de l’exposition internationale Expo Zaragoza 2008. Conception architecturale emblématique, elle se distingue par sa singularité et impressionne par son envergure, avec une longueur de 167 m et une hauteur maximale de 34 m.

Parque del Agua

Érigé en bordure de l’Èbre, il offre de multiples possibilités de loisirs, un centre thermal, un canal d’eaux vives, un pitch & putt, des hôtels de quatre et cinq étoiles, une gastronomie raffinée, des pépinières d’entreprises, etc.

Auditorium

Construit en 1994, ce bâtiment possède un portique posé sur de hauts piliers et abrite, à l’intérieur, un complexe vaste et moderne proposant divers services, d’une capacité de 10 000 personnes. Il s’agit d’une installation pionnière en raison de son adaptabilité pour l’organisation de concerts, congrès, conventions, expositions, etc.

La vieille ville de Saragosse

Ses musées, places, immeubles et églises rendent compte de la culture et de l’histoire de Saragosse, et se mêlent aux zones modernes de la ville qui sont le reflet des tendances d’avant-garde.

Le riche patrimoine historique et monumental des rues de Saragosse regroupe des joyaux de l’architecture civile et religieuse au travers desquels on peut découvrir le patrimoine que les Romains, les musulmans, les juifs et les chrétiens léguèrent à la ville.

El Pilar (le Pilier)

Temple baroque et l’un des lieux de pèlerinages les plus importants du monde catholique. La cathédrale-basilique est également un centre artistique de premier ordre qui rassemble des œuvres de grande valeur et d’époques différentes. Le Retable majeur du XVIe siècle réalisé par Damián Forment est tout à fait remarquable, ainsi que le Haut-Chœur, l’orgue, et la Sainte Chapelle (conçue par l’architecte Ventura Rodríguez), chef-d’œuvre du XVIIIe siècle qui abrite une représentation de la Vierge de El Pilar (du pillier) du XVe sur la colonne. Les fresques de la voûte du Petit-Chœur et de la coupole Regina Martyrum sont l’œuvre du peintre Goya.

La Seo

Ou Cathédrale Saint-Sauveur. Construite sur la principale mosquée de l’ancienne ville musulmane, ses restes les plus anciens sont conservés dans la zone du chevet roman datant du XIIe siècle. Ensemble éclectique de styles, allant du roman au néoclassique. Le Musée des tapis expose une extraordinaire collection de tapis flamands du Cabildo Metropolitano (chapitre métropolitain de Saragosse).

Le Palais de l’Aljafería

C’est l’un des monuments les plus importants de l’architecture hispano-mauresque du XIe siècle. Le palais fut dès 1485 le siège du Tribunal de l’Inquisition, et comprenait ses prisons et des casernes pour les troupes dès 1706. Une partie de ses dépendances est actuellement le siège des Cortes d’Aragón (parlement régional).

Villanueva de Gállego

Villanueva de Gállego est une municipalité de la province de Saragosse, située à 13 km de la capitale, au milieu de la vallée de l’Èbre et de la rivière Gállego, à 244 m d’altitude. Elle s’étend sur une superficie de 76 km2 et possède une population officielle de plus de 4 000 habitants.

Depuis 2006, le Festival des tapas et de la danse s’y célèbre, remportant toujours un grand succès. Le festival de danse est organisé de telle manière que différents établissements hôteliers présentent une tapa au concours. Le public passe alors de bar en bar, attribuant une note à chaque tapa dégustée, et celle qui obtient le score le plus élevé gagne le concours. Le parcours entre chaque bar est égayé de diverses troupes de danse.

Un autre événement qui rassemble chaque année un peu plus d’adeptes est le Festival aptc, qui se déroule dans la localité saragossaine aux alentours du mois de juillet. Ce festival a su parfaitement combiner la musique traditionnelle provenant du plus profond de lieux comme l’Algérie, Cuba ou la Turquie, avec des groupes espagnols de renom. Il est à souligner que le festival propose un terrain de camping gratuit, des ateliers de jonglage, de danse, de hip-hop, et un grand nombre d’autres activités.

Un autre rendez-vous important, au mois de novembre, est organisé par l’Association des jongleurs de Saragosse (Asociación de Malabaristas de Zaragoza ou AMZ) à Villanueva de Gállego. Il a pour but de servir de point de rencontre pour le circuit espagnol du cirque.

Par ailleurs, une fois par an, les bars décident d’un week-end au cours duquel chacun d’entre eux propose un concert. Ce week-end permet de voir différents groupes de différents styles dans les bars.